Choix du secteur :
Se connecter :
 

Les Bisontines Ilona Hadhoum et Candice Denizot sont championnes du monde en relais mixte de Triathlon sprint Juniors/23 ans. Un titre décroché ce week-end  à Montréal. Avec leurs partenaires masculins, les deux nageuses de l'Alliance Natation Besançon membres actives du centre régional d’entraînement de Besançon, savourent leur belle médaille d’or. 

Candice DD

Le club et les soutiens des deux jeunes femmes n’oublient pas de saluer également leur entraîneur, le Bisontin Manu Roux.

 

Ce dimanche, se déroulera la 22è edition du triathlon du lac Saint-Point. De nombreux athlètes valides sont attendus, mais ce rendez-vous sportif proposera aussi des animations en direction des personnes en situation de handicap.

Ainsi, en partenariat avec le département du Doubs, des activités ludiques et sportives gratuites seront proposées. Au programme : parcours en binôme voyant – non voyant, en fauteuil, quizz, distribution de goodies, … . Cette opération s’inscrit dans le cadre du projet « Partageons notre sport », initié par la collectivité locale, dont la mission principale est de favoriser l’insertion des personnes handicapées et changer le regard sur le handicap. La rédaction a rencontré Manuel Jeannier, chargé de mission « partageons notre sport ».

L'interview de la rédaction / Manu Jeannier

 

 

 

Le triathlon se porte bien à Besançon. Dernièrement, deux jeunes bisontines ont excellé au dernier championnat d'Europe  de la discipline qui se tenait en Pologne. Les petites protégées de Manu Roux, Candice Denizot et Ilona Hadoum ont respectivement pris la treizième et la deuxième place de la compétition. Ce titre de vice-championne a d’ailleurs permis à Ilona de se qualifier pour le championnat du monde de triathlon qui aura lieu le 24 juin prochain à Montréal.  La jeune fille espère bien figurer parmi les meilleures. Après avoir brillamment réussi les tests d’entrée en équipe de France, elle veur encore gravir les échelons. Dans le viseur, de la jeune athlète bisontine les jeux olympiques 2028.

Un véritable investissement

A raison de 20 à 25 heures de préparation hebdomadaire, Ilona ne ménage pas ses efforts. Entrainements, compétitions  et études avec le CNED, les journées sont très rythmées. L’encadrement d’Ilona et des 10 autres jeunes du comité régional d’entraînement de la fédération française de triathlon revient à Manu Roux. Le savoir-faire du coach bisontin n’est plus à démontrer. Les résultats sont là pour le prouver. Titouan Chauvin s’est imposé ce week-end au championnat de France de triathlon junior. Résultat également tout aussi prometteur pour Candice Denizot, Charlotte Faivre et Lena Vallier-François qui terminent respectivement en 1ère, 2è et 3è position.

L'interview de la rédaction

 

Deux jeunes triathlètes bisontines, entraînées par Manu Roux, de l’Alliance Natation Besançon, viennent de réaliser deux très bons résultats au championnat d’Europe qui se tenait en Pologne. Candice Denizot termine 13e de la finale A, sprint, dans la catégorie Seniors des 23 ans et moins.

Quant à Ilona Hadoum, elle est vice-championne d’Europe Juniors sprint de la discipline. Grâce à ce titre, elle se qualifie pour le championnat du Monde, qui se disputera à Montréal les 25 et 26 uin. Pour mémoire, Ilona a déjà obtenu cette saison une très belle médaille de bronze aux 5 kilomètres du championnat de France, à la piscine de Sarcelles le 29 janvier dernier.

Ce dimanche 13 juin, la plage d'Osselle accueille la 10è édition de l'épreuve mondiale de paratriathlon. Une manche qualificative pour les Jeux Olympiques de Tokyo. A l'organisation de cet évènement, qui accueille près de 80 athlètes, représentant 24 nations, venus du monde entier, Le Besançon Triathlon . Plus de 120 bénévoles sont mobilisés pour assurer la bonne tenue de cette compétition internationale. Le coup d'envoi sera donné à 9h. La dernière arrivée est programmée à 12h. Le podium sera connu à 12h30.

Pour cette année encore, ils sont venus des quatre coins du monde, avec un seul objectif celui de décrocher le fameux sésame qui les conduira au Japon cet été. Un rêve pour tous les sportifs de haut niveau. Rappelons que les Jeux Olympiques de Tokyo se dérouleront du 24 août au 5 septembre.
Mesures sanitaires strictes

Bien évidemment en raison des conditions sanitaires du moment, la manifestation a dû être repensée. A l'issue des différentes courses, un classement sera donné. Six catégories ont ainsi été établies. Elles tiennent compte des handicaps des participants. Une compétition très technique, mais surtout très spectaculaire. Sans chauvinisme aucun, il faut bien avouer que le paratriathlon d'Osselle est très plébiscité par les compétiteurs. Su dureté, sa convivialité, l'écrin de verdure dans lequel il se déroule en font un parcours unique au monde. Que dire également de la convivialité qui s'y dégage.

David Travadon